• BIOTECHNOLOGIES, TECHNIQUES DE LABORATOIRE (210.AA)

    BIOTECHNOLOGIES, TECHNIQUES DE LABORATOIRE (210.AA)

BIOTECHNOLOGIES, TECHNIQUES DE LABORATOIRE

QU’EST-CE QUE LA BIOTECHNOLOGIE?

Le programme vise à former des biotechnologues de laboratoire polyvalents. Ils doivent montrer de l’intérêt pour la biologie, la chimie, ainsi que pour le travail de laboratoire et de terrain.

J'APPRENDRAI :

Des principes de chimie, de biologie, de biochimie, de biotechnologie, de microbiologie, de culture cellulaire, d’histologie, d’immunologie, de spectroscopie, de chromatographie, de biologie moléculaire et de génie génétique.
Différentes méthodes de prélèvement, d’extraction, de préparation, d’analyses, etc.
Tout ce qu’on peut faire dans un laboratoire, que ce soit ici ou n’importe où dans le monde. etc.

JE PRATIQUERAI :

Dans le cadre de stages possibles en milieu de travail selon la formule Alternance travail-études
Dans le cadre de stages qui se passent pendant l’été suivant la 2e année et à l’hiver de la dernière session.

CE PROGRAMME POURRAIT M'INTÉRESSER SI :

J’ai un excellent sens de l’observation.
J’ai le souci du détail, de la précision.
J’ai une bonne dextérité manuelle.
J’ai le sens de la planification et de l’organisation.
J’ai l’esprit d’analyse et de synthèse.
J’ai un intérêt pour la recherche et l’actualité scientifique.

LE MARCHÉ DU TRAVAIL M’OUVRE SES PORTES VERS :

Différents milieux de travail dont le milieu de la santé, les laboratoires de recherche, les entreprises agroalimentaires, les universités, l’industrie pharmaceutique, les entreprises privées, les gouvernements fédéral et provinciaux, pour effectuer des tâches telles que :
La recherche médicale contre le cancer ou le SIDA
La confection et la production de vaccins
La mise au point de nouveaux médicaments
L’amélioration génétique de souches bactériennes et de levures
Le développement des applications pour les cellules souches
La dépollution des contaminants (déversements de pétrole)
La restauration des forêts et des rivières (réinsertion de saumons dans les rivières)
Le traitement des combustibles fossiles
La recherche de plantes résistantes à des climats hostiles
Le contrôle de la qualité des produits (agroalimentaire)
La mise au point de méthodes originales d’analyse visant le contrôle de la qualité
Le traitement des eaux potables et usées.

VERS L'UNIVERSITÉ? POURQUOI PAS? :

UNIVERSITÉ LAVAL : 30 crédits reconnus en Agronomie et 28 en Sciences et technologies des aliments
UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE : 30 crédits reconnus en Biologie, en Biologie moléculaire et cellulaire et en Microbiologie; jusqu'à 25 crédits reconnus en Chimie et en Chimie pharmaceutique; jusqu'à 31 crédits reconnus en pharmacologie.

Savais-tu que les techniques enseignées dans le programme sont les mêmes que celles utilisées partout dans le monde?

Date limite : 1er mars (session d'automne)

INFOS UTILES

Salaire initial moyen 22,60 $ à 24,60 $ / heure
Voici quelques exemples de postes 
disponibles au gouvernement fédéral
Coût du matériel

Tous les détails ici

Personne ressource

Véronique Gaboury-Bonhomme, coordonnatrice
819.770.4012 poste 2553
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour en savoir plus

Physiques